Intoxication secondaire

secondary-intoxication

Deux articles pour mieux comprendre l’intoxication secondaire: la possible intoxication de prédateurs après avoir mangé plusieurs proies intoxiquées.

Sage, M., Fourel, I., Cœurdassier, M., Barrat, J., Berny, P. & Giraudoux, P. (2010). Determination of bromadiolone residues in fox faeces by LC/ESI-MS in relationship with toxicological data and clinical signs after repeated exposure. Environ. Res. 110, 664–674.

GROLLEAU, G., LORGUE, G. & NAHAS, K. (1989). Toxicité secondaire, en laboratoire, ďun rodenticide anticoagulant (bromadiolone) pour des prédateurs de rongeurs champêtres: buse variable (Buteo buteo) et hermine (Mustela erminea). EPPO Bull. 19, 633–648.

Les deux articles sont dans notre contexte : bromadiolone (rodenticide anticoagulant de seconde génération), campagnols, renards et hermines.

Sur ce sujet, nous avons collecté des campagnols dans chaque site d’étude en collaboration avec la FREDON Franche-Comté. Les résidus de bromadiolone dans le foie des campagnols vont être analysés en collaboration avec Vetagro Sup. Ainsi, nous aurons à notre disposition des informations sur la présence de bromadiolone dans les campagnols, proies importantes des prédateurs en conditions naturelles.